Fash Bash

L'Entretien de Votre Maison

Tout sur le verre feuilleté

image-verre

Le verre constitue un décor sublime pour les balcons, les fenêtres, les toits en verre incliné et parfois pour équiper les pare-brises des voitures, mais aussi pour les vitrines des magasins. À part une apparence attrayante, il permet également d’autres fonctions. On peut trouver plusieurs gammes de verres dans les magasins spécialisés, en particulier le verre feuilleté. Mais, que doit-on savoir sur ce type de verre ?

C’est quoi exactement le verre feuilleté ?

Le verre feuilleté appartient à la catégorie de verre de sécurité, donc plus solide par rapport au  verre classique. Il est fabriqué à base de sable, de calcaire et de soude. Ces trois principaux ingrédients sont chauffés à 1500 °C dans un gigantesque four. Une étenderie sert à refroidir la coulée.
Un verre feuilleté est composé de deux feuilles de verre intercalées par un ou plusieurs films de Polybutyral de Vinyle ou de résines métacrylates. Ce verre est disponible sous les dimensions : 6 m x 3,21 m et 2 mm à 19 mm. La performance et la résistance de ce verre sont en fonction du nombre de feuilles de verre qui le forment.

Les différentes sortes de verre feuilleté :

On peut rencontrer trois types de verre feuilleté :
–        le verre feuilleté ordinaire
–        le verre feuilleté de sécurité
–        le verre feuilleté à gel (anti-balles).
L’intercalaire est à base de plastique ou de résine.

·         Le verre feuilleté avec PVB comme intercalaire :

Ce type de verre est un obstacle efficace contre l’effraction et le vandalisme. Le filme a une épaisseur de 0,38 mm. En cas de casse, l’ensemble évite l’éparpillement des débris.

·         Le verre feuilleté composé de résine :

L’épaisseur de la couche de résine pour ce deuxième type de verre feuilleté varie entre 1,0 et 2,0 mm. Ce verre optimise l’isolation acoustique en amortissant efficacement les vibrations sonores.

Quels sont les points forts de ce type de verre ?

Le verre feuilleté est un verre de très haute qualité puisqu’il est conçu suivant les normes de sécurité. Dans le bâtiment, on l’utilise à cause de sa performance. Il est classé en niveau 1 et en niveau 2 en se référant aux normes. Ce qui signifie qu’il résiste au jet d’objets, aux armes à feu, aux explosions ou même à la hache. Le rayon ultra-violet peut également être filtré par le verre à PVB.
Il est polissable. Cela évite les blessures lors de la manipulation.

Le vitrage polycarbonate

Réputé pour sa grande résistance, le vitrage polycarbonate séduit de plus en plus sur le marché. Il peut être utilisé aussi par les particuliers et les professionnels. Vous voulez de la résistance pour votre vitrage ? Optez pour le vitrage polycarbonate et découvrez maintenant ses grands avantages

Pourquoi choisir le vitrage polycarbonate ?

D’abord, parlons du matériau en question qui est le polycarbonate. Il s’agit en fait d’un verre synthétique, d’un matériau inflammable mais qui est aussi très léger et transparent. Evidemment, sa transparence n’est pas tout à fait comme celle du verre, cependant sa longévité est indiscutable. Le vitrage polycarbonate comme on a déjà mentionné est également très résistant. C’est le matériau idéal pour résister à toutes sortes d’intempéries comme le grêle. Pour les fenêtres, une parfaite isolation sera au rendez-vous.

Les différents types de vitrage polycarbonate

Sur le marché, il existe 2 types de polycarbonate entre autres le polycarbonate plein et le polycarbonate alvéolaire. D’abord, le vitrage polycarbonate plein est habituellement utilisé pour couvrir les espaces assez grands comme les serres ou encore les piscines. Ensuite, il y a le vitrage polycarbonate alvéolaire qui est prisé pour son épaisseur qui peut aller de 4 à 32 mm. Pour cette raison, le vitrage polycarbonate alvéolaire est plus résistant par rapport au premier type. Il empêche la pénétration du rayonnement UV. Vous pourrez l’utiliser pour couvrir votre véranda ou autres.

Combien coûte le vitrage polycarbonate ?

Le prix d’un vitrage polycarbonate peut dépendre de plusieurs facteurs mais en général, il peut varier de 14 à 100 Euros. Ces facteurs peuvent être l’épaisseur, les dimensions, la marque ou le type du vitrage. Même si c’est un nouveau matériau sur le marché, on peut sire que le prix est quand même abordable. Cependant, tout dépend de vos besoins ainsi que de votre budget.

Comment choisir le type de vitrage polycarbonate ?

Notez d’abord que parmi les nombreux avantages du vitrage polycarbonate, il y a aussi la possibilité de personnaliser son vitre. En fait, vous pourrez avoir toutes les formes que vous voulez et personnaliser entièrement votre vitrage. Pour bien choisir le type qui vous convient, pensez au fournisseur lui-même. Choisissez bien votre vendeur ainsi que la marque du vitrage. Déterminez également les dimensions de vos fenêtres si le vitrage est destiné pour elles. Il est également très important que vous connaissiez quelle épaisseur vous voulez. Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel ou à demander de l’aide chez votre fournisseur.

Tout sur les fenêtres à double vitrage

L’isolation est l’une des choses les plus importantes si on veut économiser sur nos consommations en énergie. L’isolation permet en effet d’éviter ou du moins de réduire les pertes thermiques. Or, les fenêtres sont les ponts thermiques les plus difficiles à maîtriser sauf si l’on installe une bonne isolation. Afin de bénéficier une meilleure isolation, faites installer des fenêtres à double vitrage. C’est l’un des meilleurs moyens pour économiser en énergie.

En posant des fenêtres à double vitrage, il est clair que vous renforciez votre système d’isolation et limitiez ainsi les pertes de chaleur. Lorsqu’on parle de fenêtres à double vitrage, cela veut tout simplement dire que de nouvelles menuiseries à isolation sont posées afin de renforcer le système. Les nouvelles menuiseries peuvent être une fenêtre de toit, une fenêtre coulissante ou encore une porte-fenêtre mais c’est toujours en fonction de vos besoins réels. Si vous préférez les fenêtres classiques, votre installateur saura lesquelles vous proposer. Les fournisseurs doivent ainsi être en mesure de proposer des produits sur mesure qui répondent à vos exigences. Il se peut que vous hésitiez parce que l’investissement sera un peu cher mais regardez loin et prenez conscience des économies d’énergie que vous pourrez faire.

Il existe différents types de menuiseries qui peuvent être utilisés pour renforcer le système d’isolations de vos fenêtres. Cela peut être des menuiseries en bois, en PVC ou encore en aluminium. Celles qui sont en PVC sont les plus performantes du point de vue thermique. Les menuiseries en bois sont aussi performantes et celles qui sont en métal restent les moins performantes. Sachez que la performance thermique globale est fonction et de celle du vitrage et de celle des menuiseries. Vous ne devez négliger ni l’un ni l’autre.

Dans le cas où vous avez envie de conserver vos anciennes fenêtres, la solution de survitrage s’offre à vous. Cette technique reste toutefois moins performante par rapport à la pose de double ou de triple vitrage même si c’est aussi très économique.

Il est toujours conseillé de faire appel à des artisans professionnels à chaque fois que vous voulez réaliser des travaux de ce genre que ce soit une première installation ou une rénovation. Les travaux de finition sont tout aussi importants. Il faut ainsi veiller à ce que les menuiseries nouvellement installées soient bien étanches et ne laissent aucun flux d’air entrer à l’intérieur.