Fash Bash

L'Entretien de Votre Maison

Les avantages du chauffage en bois

L’on peut lire dans plusieurs articles que le chauffage au bois est une option sûre et recommandée. En effet, ce type de chauffage n’a pas peur des tempêtes, des coupures de courant et encore moins des perturbations qui peuvent affectées la distribution d’énergie. En plus d’offrir une chaleur stable et à long terme il est également une alternative qui offre l’une des meilleures expériences d’utilisation terme de chauffage. Mais sans l’avoir essayé, vous n’en saurez pas plus. C’est pour cela qu’il est primordial de connaitre tous les avantages de ce type de chauffage avant de se lancer.

chauffage-en-bois

Un investissement sûr et intelligent

L’utilisation de sources d’énergie renouvelable réduit grandement la dépendance aux chauffages qui usent des combustibles fossiles. Force est de constater que ce type de chauffage tourne avec une énergie plus verte. En effet, vous n’aurez pas besoin d’une quantité impressionnante de bois pour chauffer une pièce. Durant 24 heures, la chaleur produite sera propre, confortable et surtout peu coûteuse. En plus de cela, en chauffant votre maison au bois, vous pouvez également soutenir l’économie locale grâce aux bois fournis par les producteurs de bois locaux. Comme quoi, il est tout à fait possible de faire des économies, tout en profitant au maximum des avantages d’un bon chauffage.

Un environnement pur en intérieur comme à l’extérieur

Vous vous inquiétez pour l’environnement ? Le système de chauffage en bois est sans aucun doute celui qu’il vous faut. Contrairement aux systèmes qui dépendent des combustibles fossiles, le bois est une ressource totalement renouvelable, qui lorsqu’elle est brûlée, n’entraine aucune augmentation du dioxyde de carbone. Dans ce cadre, il contribue donc grandement à la réduction de l’empreinte carbone.

Un gain de temps

L’assèchement continu du bois est une étape primordiale de l’utilisation d’un chauffage en bois. Si vous n’avez donc pas le temps ou encore l’énergie nécessaire pour conserver ces sources de chaleur, vous pouvez très bien opter pour un four à l’extérieur de votre chaudière centrale. Comme il est possible de chauffer votre maison avec de grands morceaux de bois, vous réduisez considérablement le temps que vous passez à préparer le bois. Avec des solutions de plus en plus innovantes, le temps et le coût d’entretien sont également réduits. En effet, il est très facile de charger le bois et de nettoyer les centres. Ceci est un point particulièrement important, car la plupart des foyers optent automatiquement vers une solution plus moderne pour éviter le nettoyage en profondeur régulier.

Comment combattre l’humidité dans votre domicile ?

Vous avez commencé à remarquer des tâches de moisissures sur vos murs ? Ou bien une odeur désagréable ? Soyez vigilent à partir de maintenant, il est possible que l’humidité s’est installée chez vous. Invisible à l’œil nu mais très ravageuse, l’humidité peut causer beaucoup de dégâts si elle n’est pas traitée à temps. Pire encore, elle peut atteindre votre santé et causer de graves maladies sur le long terme.

comment-lutter-humidite

Pourquoi l’humidité est-elle venue s’installer chez vous ?

Lorsque l’humidité se répand, elle peut atteindre beaucoup de choses dans votre maison comme les meubles, les équipements électroménagers ou encore les vêtements. Il est ainsi essentiel de détecter à temps sa principale source pour que les moisissures arrêtent de proliférer. En premier lieu, l’humidité peut provenir d’un toit qui fuit. Le toit détérioré peut être causé par une tuile défaillante ou encore une tôle percée qui font que lorsqu’il pleut, l’eau s’infiltre et atteint votre maison. Ensuite, il est aussi possible que l’humidité pénètre chez vous suite à une mauvaise qualité des matériaux avec lesquels ont été faits cotre maison notamment vos murs et votre toiture. Les murs sont parmi les éléments les plus susceptibles d’être pénétrés par l’humidité. Il est ainsi essentiel de vérifier si les matériaux qui les constituent sont de bonne qualité. Enfin, vérifiez également votre système de ventilation. Une maison mal ventilée est une maison humide.

Comment alors lutter contre l’humidité ?

D’abord, la prévention est la première chose que vous pouvez faire en ayant un appareil qu’on appelle l’hygromètre ou encore l’humidimètre. De cette manière, vous pouvez mesurer en temps réel l’humidité qui est dans l’air de votre maison. Ensuite, lorsque vous aurez repéré qu’il existe une quantité trop importante d’humidité dans l’air ambiant de votre maison, essayez de localiser d’où vient le problème. S’il vient de votre toit, réparez le toit. Si cela vient des murs, comblez-les avec des joints isolants. Une chose que vous pouvez également faire pour prévenir l’humidité de pénétrer chez vous c’est de vérifier de manière régulière vos murs, votre charpente, vos sanitaires et aussi d’’ouvrir grand les fenêtres pour une aération naturelle de 20 à 30 minutes par jour. Si votre maison présente une grande chance d’être atteinte par l’humidité, vous pouvez opter pour un système de ventilation ou de traitement d’air. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels dans ce domaine pour vous conseiller sur ce qu’il faut faire.

 

 

Les avantages du bois comme énergie renouvelable

L’énergie renouvelable comme le bois est un combustible qui est compétitif et bon marché. Le chauffage en bois a surtout pour but de préserver l’environnement par exemple : lutte contre le réchauffement climatique qui provoque l’effet de serre, il est aussi très économique, très écologique et il peut vous donner du confort mais il est tout de même important de bien choisir le bois que vous pouvez réellement tirer du profit.

Le bois existe en sous produits comme les granulés de bois, les bûches ainsi que les tablettes. Pour une installation de chauffage en bois, un poêle à bois ou à pellets est nécessaire. Un poêle scandinave a pour rôle de garantir un rendement élevé de chaleur et de garantir un rendement faible du taux d’émissions de gaz nocifs en matière de combustion.

 

image-bois-pour-chauffage

Conseils pour savoir quel type de bois utiliser

L’achat d’un bois pour chauffage est vraiment délicat. Il est conseillé d’acheter du bois à forte densité parce que cela dure longtemps. Voici quelques exemples de catégories d’essences de bois à forte densité : les résineux indiquent la famille des pins et des mélèzes. Leur avantage est de conserver un contenu énergétique élevé et il est facile de les faire brûler, les feuillis fournissent une production d’énergie et ils regroupent les arbres fruitiers, l’acacia, le chêne…

Pour une poêle à bois, il est conseillé de sélectionner le type de bois qui convient à votre équipement parce qu’il existe des matériaux très particuliers. En effet, il y en a qui marchent avec du bois ordinaire mais il y en a d’autres qui marchent avec les granulés de bois.

Pour une cheminée, il est conseillé d’acheter des bois durs sans traitement parce que ces bois vous procurent du réchauffement et ils réservent une quantité durable de braises. Par exemple vous pouvez acheter un chêne ou un frêne. Mais faites attention, n’achetez surtout pas un châtaigner car c’est dangereux lors de sa combustion. Il est aussi conseillé d’acheter des bois tendres comme le peuplier ou le tilleul si vous utilisez votre cheminée occasionnellement.

Pour les systèmes de chauffage au bois, il est vraiment conseillé d’acheter des bois secs, ils procurent plus d’énergies par rapport aux bois verts qui sont encore humides.

L’usage des bois en énergie renouvelable est avantageux par rapport aux énergies fossiles qui sont le gaz, le pétrole et le charbon. Le bois est une ressource énergétique qui a pour rôle de maintenir les équilibres hydrauliques et climatiques.

Tout sur l’économie du chauffage

Le chauffage est un élément incontournable pour affronter les rudes conditions hivernales. Choisir le chauffage idéal pour sa maison n’est pourtant pas chose facile, vu les différents paramètres qu’il faut considérer et les variétés de systèmes de chauffage proposés sur le marché. Il peut également constituer une source de dépense importante pour un ménage.

 

Comment choisir son chauffage

Pour faire le bon choix en matière de chauffage, il faut prendre en considération quelques éléments essentiels. D’abord, il faut choisir le chauffage en fonction de la surface à chauffer. Les énergies provenant des gaz, de pompes à chaleur ou de l’électricité conviennent mieux aux petites surfaces. Les grands espaces sont mieux chauffés avec les énergies naturelles telles que l’énergie solaire ou encore la géothermie, c’est-à-dire la chaleur provenant des profondeurs de la terre. Il ne faut pas oublier que certains systèmes requièrent plus d’espace ou un aménagement spécial pour leur installation.

A part cela, l’endroit où l’on se trouve est un autre facteur à considérer dans son choix. Par exemple, on peut très bien opter pour le chauffage à bois pour une maison se trouvant aux environs de forêt. Dans la même foulée, les panneaux solaires conviennent mieux dans les endroits où l’hiver est plus clément, tandis qu’il vaut mieux employer la géothermie là où il fait très froid.

En plus, on doit prendre en compte les frais d’installation du chauffage, car si le coût proprement dit du chauffage ou son rendement est abordable, l’installation peut revenir chère. Si le chauffage électrique, au gaz et au fioul n’occasionne que de faible coût d’installation, les dépenses sur le long terme font de lui une option onéreuse. Il est coûteux d’installer un chauffage au bois, géothermique ou à partir d’énergie solaire, mais c’est une solution économique vu son rendement, surtout pour le long terme. De plus, le désir de protection de l’environnement fait que l’on encourage l’utilisation des énergies renouvelables. Leur installation donne donc droit à une réduction importante d’impôt.

Enfin, le niveau de chaleur produit et le bruit émis par le chauffage, ainsi que le coût de l’entretient sont autant de facteur de choix important.

Comment optimiser le chauffage ?

Quel que soit le type de chauffage choisi et quel que soit sa capacité à chauffer, il faut savoir qu’il est possible d’obtenir le maximum de chauffe sans pour autant alourdir sa facture. Pour ce faire, il faut penser à isoler la maison. L’isolation se fait au niveau de différentes parties de la maison. Etant donné que l’air froid circule à travers les portes et les fenêtres, il faut opter pour des vitres doublés pour le bloquer et garde la chaleur du chauffage. Le toit devrait aussi faire l’objet d’isolation pour éviter toute déperdition de chaleur. Enfin, veiller à boucher les trous d’air comme les dessous de portes ou les serrures qui laissent entrer discrètement l’air froid.

Le chauffage au bois

Actuellement, les dépenses en termes de chauffage dépassent déjà plus de 70% dans les foyers français. Or, le chauffage reste incontournable surtout en hiver. Il est du devoir de tous les ménages d’avoir un bon système de chauffage pour mieux se chauffer. De ce fait, nombreux sont ceux qui s’orientent sur le chauffage au bois qui s’avère être de faible coût tout en étant rentable.

Les avantages du chauffage au bois

Le principal avantage du bois en tant que matériau pour le chauffage est certainement son abondance. En France, 30% du territoire sont encore couverts de bois. Le bois est ainsi une ressource abondante mais aussi renouvelable. On le sait tous, en optant pour le chauffage au bois, on entre dans le concept « énergie renouvelable ». C’est d’ailleurs un avantage incontournable pour le bois. De plus, le bois est aussi un combustible écologique. Même s’il dégage du CO2 lorsqu’il brule, cela est en réalité capté par les arbres en croissance lors de la photosynthèse. Au contraire, ce sont les autres matériaux comme le fioul ou le charbon qui émettent plus de gaz carbonique et qui compromettent ainsi le respect de l’environnement. D’où on parle le plus souvent de « chauffage vert ». Enfin, le bois est très économique. Même si on l’utilise en chauffage d’appoint, il reste toujours économique. En l’utilisant, vous pourrez économiser ainsi jusqu’à 40%. Ce qui est très intéressant maintenant que les tarifs du gaz ou encore de l’électricité ont augmenté.

 

Quel type de chauffage au bois choisir ?

Il existe plusieurs types de chauffage au bois que vous pourrez choisir. Il y a d’abord les stères de bois comme les bûches dures destinées aux poêles à foyer ouvert ainsi qu’aux cheminées. Il y a aussi les bûches calorifiques ou bûches compressées. Ces bûches possèdent un rendement 4 fois supérieur à celui des bûches conventionnelles. Il existe ce qu’on appelle les granulés de bois qui sont des combustibles très écologiques et qui sont aussi performants en termes de chauffage.

Prix du chauffage au bois

Le prix du chauffage au bois dépend de plusieurs critères qu’il faut considérer avant d’en acheter. Il dépend premièrement du type de bois qui peut être un chêne ou encore un hêtre. Ensuite, le prix dépend de la taille du bois en question. Ce qui est tout à fait normal car un bois ou une bûche de grande taille sera plus difficile à entretenir qu’un bois ou une bûche à petite taille. La forme a aussi un impact sur le prix du matériau. Une bûche coûte par exemple moins chère parce qu’elle prend une forme plus brute tandis que les granulés et les pellets sont plus chers car en plus de leur présentation, ils ont aussi un rendement élevé.

Tout ce qu’il faut savoir avant de changer ou d’installer un système de chauffage

Le chauffage, en général est constitué de plusieurs systèmes et de nombreux appareils. En changeant ou en installant un système de chauffage, l’objectif est surtout de mieux se chauffer tout en économisant en termes d’énergie.

Changer ou installer un chauffage consiste avant tout à changer ou à installer des équipements pour le chauffage. Mais cela peut également être entrepris lors de la rénovation générale d’une maison. La première règle si on veut avoir un système de chauffage plus performant sans dépenser beaucoup est d’isoler le logement. Et cette opération doit se faire bien avant la rénovation de chauffage elle-même. Cela consiste en l’isolation de la toiture, des murs, des fenêtres et même des sols. La suppression de tous les ponts thermiques est ainsi indispensable. Mais songez également à un bon système de ventilation afin d’optimiser votre système de chauffage.

Lorsque vous avez fini d’isoler votre maison ou logement, vous pouvez procéder au choix du système de chauffage dont vous avez besoin. Il existe différents types de systèmes de chauffage qui utilisent des sources de chaleur bien différentes. Parmi eux, il y a la pompe à chaleur air-air et la pompe à chaleur air-eau. Ces deux systèmes fonctionnent à partir de l’énergie thermique. Il y a aussi la pompe à chaleur géothermique qui utilise directement les calories provenant du sol pour approvisionner en énergie. Ces types de chauffage s’avèrent toutefois être un peu chers. Les chaudières restent les générateurs de chaleur les plus utilisés et les plus populaires du marché. Et les chaudières à condensation ont très vite su trouver leur place. Ce type de chaudière a l’énorme avantage de permettre une grande économie d’énergie, d’environ 20% par rapport aux chaudières classiques. Elles sont également très performantes.
Pour ce qui est de l’énergie utilisée, vous pouvez choisir entre plusieurs types comme le gaz, le fioul, l’électricité et le bois qui cadre actuellement dans le principe de l’énergie renouvelable. Vous pourrez aussi choisir les chaudières à pellets par exemple ou encore les chaudières polycombustibles.

Enfin, sachez que système de chauffage et eau chaude vont toujours de pair. Vous aurez tout le temps besoin d’eau chaude où que vous soyez. Les chaudières sont là pour ça. Pour adopter le concept de l’énergie renouvelable, vous pouvez utiliser un ballon thermodynamique ou pourquoi pas opter pour la chaleur du soleil pour vous fournir de l’énergie.